Aller à la barre d’outils

[TEST] METRO Last Light

metro-last-light-33337-wp

Sorti en Mars 2010, le FPS METRO 2033 a su s’imposer comme l’une des références en matière de jeu Post Apocalyptique.

Face au succès de ce premier opus 2033, l’ancien éditeur THQ décide de développer une suite, entre temps ce dernier a mis la clée sous la porte. Mais forte heureusement, l’éditeur KOCH MEDIA a pu reprendre la licence et donc le développement.

Sortie le 17 Mai dernier ce METRO Last Light reprend les même bases que son prédécesseur mais en y ajoutant plus de peps, alors simple suite ou véritable renouveau, c’est ce que nous allons découvrir tout de suite.

 

metro-last-light-playstation-3-ps3-1368801019-083

CONTENU / SCENARIO

 

Au niveau du scénario, cette fois-ci on va avoir droit à peu près la même chose que le premier opus, mais cette fois ci avec la possibilité de sortir à l’extérieur du métro.

On va donc incarner un des derniers survivants de l’humanité qui a pour seul but d’empêcher la guerre de ressources entre les quelques humains qui ont survécus.

La plupart du jeu se déroulant donc dans le métro, on va devoir rester en permanence attentif aux quelques mutants qui pourraient surgir tout moments.

La principale nouveauté du jeu étant l’aspect extérieur du Métro, une petite nouveauté rentre justement en scène, la gestion du temps.

En effet en même temps que vous allez progresser à l’extérieur, vous allez avoir besoin d’un masque à gaz qui marche avec des recharges, des recharges limités bien entendu. C’est là que le jeu devient plus trippant !

De plus, pour renforcer l’immersion, les développeurs de KAGames ont mis en place un système d’évolution en temps réel de notre masque, il va donc falloir le nettoyer régulièrement avec (R2 sur PS3), éviter les coups pour ne pas avoir des rayures …
Dommage en revanche que nous ne puissions pas profiter de l’aspect open world des zones à cause des ces contraintes, mais cela rajoute du challenge.

Et pour en rajouter une couche, les munitions sont assez rares donc il faut bien penser à vous en procurer en magasins avant de partir en mission.

Le petit coté fun étant les customisation des armes bien sympathiques malgré l’arsenal assez faible. On peut par exemple mettre un double canon sur un fusil à pompe, ce qui transforme l’arme pour tirer 4 balles en même temps ! Un véritable monstre.

Je ne vais pas non plus tout vous dire mais voyez que il y a de quoi faire niveau immersion.

 

metro-last-light-33338-wp

GRAPHISMES

Au niveau de la qualité graphique, le jeu s’en sort pas mal avec une nouvelle version du moteur de METRO 2033. Nous avons également eu le privilège de tester la version PS3 car nous voulions tester la qualité en raison de l’absence de 2033 sur la console de SONY.

Et bien chapeau aux développeurs, le jeu a un super rendu, de bons éclairages, et une très bonne fluidité tout en 1080p constant !
En revanche, pas mal de freeze ont été remontés par les joueurs avec des bugs au niveaux de l’IA alliée mais rien de bien gênant.

Le plus gros point négatif selon nous a été la visibilité dans les phases de marais, le jeu étant déjà très sombre par défaut, on ne distingue pas vraiment on l’on avance sans tomber dans l’eau.
heureusement que cette phase n’est que passagère.

 

metro-last-light-playstation-3-ps3-1368801019-074

GAMEPLAY

Comme j’ai commencé à en parler dans la partie graphisme de notre test, le jeu est très fluide, les commandes répondent bien et sont du même type qu’un Call of Duty ou qu’un Battlefield.

De plus le jeu propose un système rapide et efficace pour changer d’armes et comptabiliser le temps qu’il nous reste avec une recharge d’air.

Très fun donc et sans prise de tête, le gameplay sera très vite pris en main.

 

metro-last-light-playstation-3-ps3-1368801019-101

BANDE-SON

 

Coté bande-son, pas grand chose à dire mais à part que l’ambiance post apo est bien retranscrite donc paris réussi pour les développeurs.

 

metro-last-light-playstation-3-ps3-1368801019-105

CONCLUSION

Ce jeu ravira tous les fans de FPS post apocalyptique avec scénario sympathique et ambiance prenante.

À la rédaction on a adoré et on est passé très vite à coté des quelques soucis de celui-ci

17

Les derniers articles par Dark_Alex (tout voir)