Aller à la barre d’outils

[TEST] NBA 2K13

NBA 2K est aux jeux de Basket, ce que FIFA est aux jeux de Foot, une simulation ultra aboutie à tel point que NBA Live a peur de faire son come back avec un tel adversaire en face de lui, 2KSport a fait un travail monstrueux sur sa licence. Alors NBA 2K13 est t’il toujours la référence en la matière ? La réponse dans les lignes qui suivent.

Rentrons directement dans le vif du sujet, ce nouvel opus de NBA 2K ne déroge pas à la règle, et bien au contraire puisque pour cette opus « Ultime », la star américaine Jay Z a été impliqué dans la production du titre, mais aussi de la sélection des titres de la bande son, avec des morceaux d’artiste comme lui même, U2, Daft Punk, Coldplay ou encore Kanye West, on tient là une des meilleurs bande son vidéo-ludique jamais créé ! Bien sur Jay Z fera plusieurs apparitions lors des cinématiques du jeu, toujours aussi soignées. Les animations et les mimiques des superstars du Basket sont elles aussi encore plus poussées avec des mouvements criants de réalisme.

Le gameplay a lui aussi été quelque peu modifié ou plutôt réajusté pour devenir plus accessible mais aussi plus technique pour les amateurs du genre sans toute fois révolution les bases de l’an dernier. Mais avant de jouer, vous devrez créé votre avatar, il est personnalisable entièrement, du nez en passant par les yeux, du maillot en passant par les chaussures, de la couleur de peau à la pigmentation, vous pourrez créer le basketteur que vous avez toujours voulu être.

Le mode Carrière après des débuts classiques, beaucoups de choses ont été faites pour améliorer l’immersion. Le coach est plus présent et peut par exemple vous donner des conseils en temps réel, vous féliciter après une belle action ou vous houspiller après plusieurs échecs. Il est désormais possible de demander des réunions avec le Manager Général de son équipe. Le but peut être multiple : demander la tête du coach ou le féliciter, critiquer un joueur donné, exiger un transfert ou du temps de jeu supplémentaire, etc. Il est possible de se donner une bonne ou une mauvaise image, ce qui modifiera le nombre de fans mis à votre disposition.

Techniquement, vous sentirez qu’un gros travail a été fait sur la réalisation, on croirait voir un match à la télévision. Le résultat est impressionnant même si le public pourrait être un peu plus soigné, mais ce serait chipoter pour lui trouver des défauts.

Note et conclusion : 17

NBA 2K13 est donc la simulation ultime de jeu de Basket, techniquement époustouflant, et avec un soucis du détails jamais atteint auparavant, une des meilleures bandes-son qu’il m’a été donné d’entendre dans le jeu vidéo, une personnalisation de votre personnage jamais atteinte, et un gameplay réajusté frôlant la perfection, on pourrait peut-être lui reprocher un manque de grosses nouveautés mais l’épisode 2012 était déjà tellement excellent qu’il était difficile de faire mieux. Un jeu que je conseillerai à tout amateur de basket, qu’il soit connaisseurs du jeu ou non il y trouvera forcément son compte !

Les derniers articles par GTAman (tout voir)