Aller à la barre d’outils

[TEST] NHL 14

nhl_14_1

Cette année c’est promis, il n’y aura pas de lock-out pour menacer la NHL. Mais en attendant le début de la nouvelle saison, c’est sur PlayStation 3 et Xbox 360 que l’on chausse les patins avec un NHL 14 dans lequel on place beaucoup d’espoir. Il faut dire que la cross a été placée assez haute dans le volet précèdent, c’est donc avec un plaisir certain que l’on retourne sur la glace avec Electronic Arts.

Le problème des simulations sportives à sortie annuelle, c’est que les développeurs peinent parfois à trouver de nouvelles idées justifiant les 70 euros demandés. Ce phénomène est d’ailleurs amplifié par la fin du cycle de vie des consoles actuelles puisqu’il est compliqué d’investir massivement sur des technologies à usage unique. NHL 14 comme ses confrères Madden NFL 25 ou NBA 2K13 ne brille donc pas par son originalité et ne se distingue pas forcément avec de grosses nouveautés de gameplay ou de contenu. On va toutefois voir qu’EA a peaufiné son titre par petites touches pour un résultat finalement fort sympathique.

nhl-14-playstation-3-ps3-1374609229-014

Consciente de s’adresser à un public restreint, l’équipe canadienne a mis l’accent sur le volet « baston » du hockey. Un aspect populaire qui tient une part prépondérante sur la glace ; certains joueurs, appelés « enforcers », étant même spécialisés dans cette branche pour faire basculer une partie. Le fameux choc psychologique. Surtout, ces rixes font partie d’un show parfaitement rodé (huit pages de règles quand même !) qui déchaîne les passions du public. Voilà pourquoi les développeurs ont insisté sur ces rounds qui ne se déroulent plus à la première personne, façon mini-jeu, mais en vue de côté pour des phases moins statiques, moins surjouées. Changement de mise en scène donc, mais aussi de jouabilité puisque les développeurs ont profité de leurs connexions avec leurs collègues de Fight Night pour emprunter un ou deux concepts. Ainsi, les coups de poing s’amorcent avec le joystick de droite, pour une immersion et un fun plus palpables.

nhl-14-playstation-3-ps3-1374609229-010

Cette année, EA a tenu à rendre hommage aux 20 ans de NHL 94 en proposant un mode Anniversaire assez original. En effet, s’il reprend les graphismes du jeu de base, il comprend une patinoire bleue (comme à l’époque) et un gameplay adapté en conséquence. Les mises en échec sont particulièrement violentes, les tirs sont surpuissants et il n’est pas nécessaire de s’embêter avec les règles futiles du hors-jeu et du icing. Il en résulte un gameplay old-school assez bourrin et plutôt plaisant. Ajoutez à cela des étoiles en guise d’indicateur du joueur actif et vous tenez là de quoi enchanter les fans nostalgiques. Bref, il ne s’agit clairement pas de l’idée du siècle, ni de la plus difficile à mettre en place, mais la démarche n’en reste pas moins intéressante. Voilà une bonne leçon à donner à Madden NFL 25…

nhl-14-playstation-3-ps3-1374609229-020

En dehors de cela, tous les modes ont été retouchés et retravaillés. Parmi eux, le Deviens Pro a fait l’objet d’une attention toute particulière. Le joueur doit ainsi y répondre régulièrement aux questions des journalistes, ce qui, couplé aux performances sur la glace, influence 4 jauges : la sympathie des fans, des coéquipiers, de la direction et de la famille. Ces paramètres ont tous les effets bien variés, comme la propension des équipiers à nous faire des passes, la possibilité d’être transféré, la réaction de la foule à nos actions, etc. On gagne donc en profondeur dans ce qui est sans doute le meilleur mode Mon Joueur tous sports confondus grâce à la présence des équipes juniors et européennes (oubliez une nouvelle fois la KHL).

Note et Conclusion :

16

Sans pour autant chambouler ce qui a été mis en place dans l’épisode précèdent, NHL 14 arrive à proposer un lot suffisant d’ajustements et de modifications pour s’imposer comme la nouvelle simulation ultime de hockey. Techniquement au point, le titre d’Electronic Arts séduit avec son moteur de collisions, ses phases de jeu plus gratifiantes que jamais et son sympathique mode Anniversaire. Bien qu’assez perfectible, le mode Vie de Pro a le mérite d’assurer le spectacle mais c’est surtout l’IA, malheureusement pas toujours au niveau, qui déçoit. Quant aux bagarres, qui constituent pourtant l’une des principales features de cet opus, elles finissent par agacer par leur trop grande présence. Ne boudons pour autant pas notre plaisir de hockeyeur en herbe, NHL 14 vaut largement le détour.

Les derniers articles par GTAman (tout voir)