Aller à la barre d’outils

[TEST] Papo & Yo

 

Rares sont les petites perles sur le PlayStation Network de la PS3, annoncé en Juin 2011Papo & Yo va faire partie de ces titres immanquables sur le PS Store.

Nous avons donc pu essayer le jeu complet, voici notre verdict :

CONTENU / SCENARIO

 

Comme je vous le disais dans l’introduction de ce test, Papo & Yo fait partie des titres exclusifs les plus importants du PSN, d’autant plus que c’est une équipe Française (cocorico !) qui est à la charge du soft.

Sorti la semaine dernière sur la PS3, le titre va tout de suite se démarquer des autre jeux avec son scénario fantastique.

Selon Vander Caballero, patron du studio en charge du développement, ils ont voulu apporter un nouveau style de jeux de plateforme / réflexion bien différent.

Justement, l’intéret d’un tel jeu va être de vous transporter dans cet univers, de nous mettre en relation entre un père alcoolique et son fils.

C’est pour cela que l’enfant va s’évader, dans un environnement imaginaire, interactif et très bien réfléchis.

Pour progresser, on va devoir agir comme dans tout bons jeu de plateforme qui se respecte, c’est à dire de déplacer les murs, faire apparaître des escaliers, échelles … Ou encore se servir de fruits pour attirer une bête dans un piège afin d’enclencher un mécanisme pour de continuer dans l’aventure.

Tout cela peut paraître facile au début du jeu mais, tout au long du jeu, la difficulté sera croissante. Par moment, vous devrez prendre un peu de temps afin d’établir un plan pour passer d’un bon à l’autre de la carte en se servant de plusieurs maisons mobiles. C’est en effet assez difficile à expliquer, mais très plaisant à jouer.

Une fois la pad en main, on ne se lasse plus. Le jeu est même adapté pour les joueurs non habitués des jeux de réflexions avec des boites de didacticiels pour vous aider à comprendre les mécanismes de jeux.

Malgré tous ces bons points, le jeu reste néanmoins très court, vous pourrez conclure l’histoire en moins de 4 heures, dommage …

 

 

GRAPHISMES

 

Au niveau des graphisme, les développeurs de chez Minority Studios ont bien géré l’affaire. Le jeu est très étonnement beau, coloré et surtout très fluide. Très plaisant à jouer de part sa réactivité et d’autres par avec son environnement très bien réalisé.

En revanche, le jeu déçoit au niveau des textures assez grossières et au niveau des collisions (de nombreux bugs). Mais cela ne gênera en rien l’expérience du joueur.

 

 

GAMEPLAY

 

Un niveau du gameplay, le jeu va rester très accessible. Le tout consiste à guider une grosse créature et à l’aider. Les énigmes sévèrent assez simples mais demandant quelques temps de réflexion parfois. Le jeu reste tout de même très varié, et l’interactivité du personnage avec le décors très appréciable.

 

 

BANDE SON

 

Coté bande son : impeccable ! Rien à dire, la musique est très agréable à écouter tout au long de notre parcourt, ceux qui aiment les musiques typées Amérique Latine seront ravis.

Un très bon point donc coté son.

 

 

CONCLUSION

 

En conclusion on pourra dire que le titre peut faire parti des exclues majeures du PSN, parmis Journey, Flower et tant d’autres. Malgré cela, le prix du jeu (15 euros) par rapport à la durée de vie laisse à désirer. A vous de voir si vous voulez tenter l’aventure …

 

Les derniers articles par Dark_Alex (tout voir)