Aller à la barre d’outils

[TEST Ratchet & Clank Nexus

ratchet-clank-into-the-nexus-playstation-3-ps3-1373535094-001

Cela fait maintenant plus de 10 ans que les amateurs de plates-formes / action suivent les aventures galactiques du célèbre duo Ratchet & Clank. Si la saga a toujours brillé notamment grâce à son univers, son gameplay et son humour omniprésent, les derniers opus, bien que très bons (mettons de côté l’épisode Q-Force), laissaient sous-entendre que les développeurs étaient à court d’inspiration et peinaient à renouveler le concept. Quid de ce Ratchet & Clank : Nexus ?  Réponse dans les lignes qui suivent. 

Il était une fois dans une galaxie lointaine, très lointaine, le lombax Ratchet, un félin humanoïde rescapé de la galaxie Polaris. L’animal est en quête de son peuple disparu, tout comme la grande méchante de cet épisode, Vendra Prog. Aidé de son acolyte robotique, Ratchet a pour mission d’escorter la jeune criminelle s’étant échappée du centre de détention de Vartrax. Seulement voilà, une évasion musclée a lieu. Le vaisseau du héros est pulvérisé, des proches du héros y laissant des plumes au passage… Notre tandem galactique part alors à la recherche de l’assassine et son frangin Neftin en cavale. 

ratchet-clank-into-the-nexus-playstation-3-ps3-1377287817-008

Les habitués de la licence prendront très vite leurs marques en se lançant dans l’aventure. On retrouve dans cet épisode tout ce qui a fait le succès de la série en termes de gameplay : armes loufoques, gadgets, améliorations, etc. Votre arsenal s’enrichit en dépensant les boulons que vous ramassez sur les cadavres de vos ennemis ou dans certains éléments du décor et votre équipement s’améliore grâce aux minerais de raritanium disséminés aux quatre coins de la carte. Plus vous utilisez une arme, plus elle gagne en puissance, ce qui permet de débloquer des upgrades supplémentaires. De même, vos prouesses en combat sont récompensées par des points d’expérience et des montées en niveau, synonymes d’augmentation de la jauge de vie. Bref, rien de bien nouveau. Heureusement, Insomniac Games nous livre dans ce Ratchet & Clank : Nexus plusieurs armes et autres gadgets « inédits », toujours aussi délirants mais somme toute moins inspirés qu’auparavant. Citons pêle-mêle le fusio-bombe, qui permet de lancer des grenades sur vos adversaires, le répulseur quantique, sorte de shotgun repoussant vos ennemis au loin ou encore l’hibernator, qui transforme sa cible en bonhomme de neige inoffensif. C’est en examinant la liste des gadgets disponibles que l’on se rend compte que les développeurs sont à court d’idées. Seuls le gravita-harpon et le passe-failles méritent le détour, car ils donnent droit à des séquences de gameplay plutôt intéressantes.

ratchet-clank-nexus-playstation-3-ps3-1384274654-055

Graphiquement parlant Nexus a du mal à convaincre de prime abord, sans doute en raison de son prologue se déroulant dans l’espace : le vaisseau qui transporte Vendra apparaît bien triste avec ses tons grisâtres, et les premiers combats dans l’espace nous éloignent beaucoup des décors chatoyants des précédents volets de la série. Heureusement les choses s’arrangent dès que l’on atteint la planète Yerek et la variété reste ensuite de mise dans les autres environnements. On note toutefois que l’aliasing s’est invité à la fête, et l’on remarque aussi un grain étrange dans le rendu du jeu, en particulier lors des gros plans sur Ratchet. Dans le même registre on regrette la compression un peu trop forte des cinématiques non gérées par le moteur du jeu, un désagréable effet de pixellisation apparaissant clairement à certains moments.

Notons aussi des efforts, certes habituels dans la série mais indéniables, sur le domaine sonore avec une VF au poil, des musiques bien senties et cohérentes avec l’action du début à la fin de l’épopée. En somme, une réalisation peu surprenante mais de qualité, qui sert un jeu peu étonnant mais tout à fait valable.

ratchet-clank-into-the-nexus-playstation-3-ps3-1373535137-002

Note et Conclusion : 15

Ratchet & Clank Nexus assure le spectacle, avec une bonne dose d’action saupoudrée d’un peu d’exploration et de plates-formes. Manipuler le Lombax velu demeure toujours aussi agréable, et le contenu reste tout à fait honnête compte tenu du prix. Cependant, on sent une certaine timidité à faire évoluer la licence, aussi bien visuellement qu’en termes de gameplay. On aurait souhaité voir des énigmes plus poussées, ou bien encore une utilisation plus imaginative de la Super Clé.

Les derniers articles par GTAman (tout voir)