Aller à la barre d’outils

[TEST] WRC 4

image005

Sorti le 25 Octobre dernier, le 4ème épisode du jeu officiel WRC va tenter encore une fois de devenir LA licence phare de rallye sur consoles, PC et PS VITA !

Nous allons donc voir dans ce test si WRC 4 a réussi a détonner DiRT 3.

Je précise également que la version de test ici sera la PS3.

wrc-4-playstation-3-ps3-1380895116-011

CONTENU

 

Cette année WRC 4 va se concentrer sur l’aspect rallye et calendrier officiel du WRC. Je m’explique : dans WRC 3 nous avions un mode Carrière mais différent des modes habituels, il fallait faire des courses, des épreuves d’évitements d’obstacles, du drift … avec en plus une gestion de points pour obtenir des étoiles supplémentaires en fin de course.

Pour ce WRC 4, on abandonne tout ! Le jeu remet l’accent sur le rallye pur et dur avec un mode carrière beaucoup plus classique.

On nous laisse donc  le choix entre 4 classes de WRC : Junior WRC, WRC, WRC 2 et WRC 3, Chaque classe ayant bien évidemment une limite de puissance imposée pour les voitures.

À propos des voitures, cet épisode en propose 16 différentes, avec 65 pilotes au total pour 78 spéciales composée en 13 rallyes.

Cela peut paraître effectivement peu mais il n’y a pas beaucoup de voitures différentes en WRC. J’en profite d’ailleurs pour signaler qu’aucune option de personnalisation « physique » n’est disponible pour notre voiture, uniquement mécanique.

Bref, encore une fois, les développeurs ont eu la volonté de revenir sur le rallye « pur et dur » avec la possibilité de vivre ou revivre l’intégralité de la saison 2013 du championnat du monde des rallyes.

Le mode carrière est donc très long mais permet de refaire chaque spéciale de chaque journée pour le pays concerné.

Après, si vous souhaitez uniquement faire des spéciales uniques ou rallye unique, les modes « rallye » et « spéciale rapide » vous conviendront parfaitement.

Bien sûr, le traditionnel mode multijoueur est toujours présent et propose de faire exactement la même chose qu’en solo mais contre joueurs.

Uniquement des spéciales contre-la-montre même si on va avoir la possibilité d’afficher le fantôme de nos concurrents en temps réel. D’autant plus qu’il faut y ajouter tous les problèmes de déconnexion ou lag, pas terrible donc.

 

GRAPHISMES

 

Encore une fois WRC 4 ne détrônera pas DiRT sur le plan graphique : on va rester sur les mêmes bases que WRC 3, le jeu est joli mais sans plus. L’aliasing est omniprésent et les spéciales ne sont pas toutes bien réalisées. Le décor manque également d’attention.

Le petit plus se situe peut-être au niveau des dégâts qui ont été pas mal améliorés. Par exemple un petit accrochage peut nous faire perdre facilement notre pare-choc.

Les temps de chargements sont également très long et surtout très présents, de plus la sauvegarde prend du temps, bref on passe plus de temps à attendre qu’à jouer.

Concernant l’IA, il n’y en a pas, comme ça c’est réglé. On retrouve uniquement les scores en fin de course.

Et pour finir le multijoueur, qui pourrait sembler la partie la plus intéressante est en fait la partie la plus catastrophique. En effet, pour atteindre 3h de jeu en multijoueurs j’ai dû avoir une bonne vingtaine de déconnexions, sans compter le temps pour trouver des joueurs ou la galère pour jouer avec un ami.

Pour en rajouter une couche, une fois en course, le jeu se met à lagger terriblement, à tel point qu’il est presque impossible de jouer correctement.

 

wrc-4-playstation-3-ps3-1383842544-017

GAMEPLAY

 

Pour un jeu qui se voudrait être une simulation, beaucoup seront déçus par l’absence de réactivité dans le gameplay. Ce problème n’est d’ailleurs pas nouveau puisqu’il était aussi présent dans WRC 3. Pour citer un exemple, lorsque qu’on appuie sur la touche qui correspond au frein à main, on note un retard non négligeable sur le moment où l’on appuie et le moment où la voiture effectue la commande.

Sinon pour le reste, le gameplay reste le même que celui de WRC 3, plutôt facile à prendre en main, mais aussi assez coriace dès qu’on enlève les assistances à la conduite.

 

wrc-4-playstation-3-ps3-1380895116-014

 

BANDE-SON

La bande-son est quant à elle inexistante. Dans les menus, on retrouve tout le temps un seul et même morceau. En revanche pour ce qui est du bruit moteur, il est assez fidèle même si le bruit de « voiture aspirateur » est encore un peu présent.

 

wrc-4-playstation-3-ps3-1380895116-006

CONCLUSION

 

Étant fan de la discipline, j’ai été assez déçu par ce titre qui n’évolue en aucun point par rapport au précédent jeu WRC (gameplay, graphismes), le seul point positif étant la présence des licences et constructeurs officiels WRC.

 

12

Les derniers articles par Dark_Alex (tout voir)